skip to Main Content

thx-1138-original

Plus qu’une tribune c’est mon ressenti que j’aimerais partager avec vous ; une vision personnelle que j’ai de notre « Zeitgeist ».

Le monde change.
Nous sommes tous d’accord, tout va vite, très vite. Si nous nous risquons à regarder les années passées, la pente est vertigineuse. Les innovations se font à pas de géant. Qu’elles soient technologiques, scientifiques, sociologiques et même artistiques, c’est notre manière de vivre qui se transforme à une vitesse inouï. Si nous n’y portons pas attention, ce mouvement deviens imperceptible et nous n’avons plus de recul dans cette course effrénée vers… vers quoi justement ?

Cette époque est fascinante et je pense qu’aucune génération d’être humain n’a encore jamais eu le plaisir (ou l’effroi c’est selon) de voir défiler sous ses yeux autant de paliers technologiques si rapidement.

On annonce froidement que les ordinateur seront plus intelligent que les êtres humain au plus tard d’ici le milieu du 21ème siècle. Et par plus intelligents, on entend capable de se répliquer eux-même et de s’améliorer indépendamment de l’homme. La singularité n’a jamais été aussi proche. Une université californienne y est déjà dédiée et fréquentée par les grands décideurs du digital de demain.

Chaque semaine des gens convenables débattent très sérieusement de l’immortalité comme horizon probable, de l’eugénisme et de ses conséquences, de l’Homme augmenté par la technologie, de la prévention par les thérapies géniques. Nous entendons ces mots au quotidien mais leur sens profond ne perd il pas de sa valeur ?

Qui aurait pu imaginer un telle ascension en si peu de temps. Serons nous capable d’avoir le recul nécessaire pour prendre les bonnes décisions. Nous sommes les bâtisseurs du monde des générations à venir. Allons-nous décider d’un enfer ou d’un paradis ; une pilule rouge ou une pilule bleue…

Sinon, il y a quelques jours, IBM a fait l’acquisition de Pathway Genomics et prétend être désormais capable de lier objet connecté et ADN pour des conseils santé personnalisés.

Mais c’est déjà le passé.

Mathieu Cohen
Digital manager & tech enthusiast
Retrouvons nous sur Twitter ou Linkedin

 

 

Back To Top