Extrait d’un interview réalisé par Hadrien DONNARD pour la revue Hospitalia de mai 2015

Think Tank né sur les réseaux sociaux, le Club Digital Santé (CDS) s’investit en faveur du développement des technologies numériques dans le secteur de la santé. Animé par des professionnels motivés et ouverts aux idées innovantes, cet espace de débat cherche donc à démocratiser l’information autour de la santé et de lae-santé, tout en soutenant les échanges entre les différents acteurs-clés de l’écosystème sanitaire (professionnels de santé, patients, industriels, start-up, organismes payeurs, assureurs, etc.). Hospitalia a rencontré Chanfi Maoulida co-animateur du CDS et véritable « militant digital du service public ».

Pouvez-vous, pour commencer, nous présenter le Club Digital Santé ?

Chanfi Maoulida : Celui-ci représente la déclinaison du Think Tank international « Healthcare Social Media Europe », créé en 2009 avec le hashtag #hcsmeu. Ce qui avait conduit, l’année suivante, à la naissance du hashtag #hcsmeufr et du Think Tank « Healthcare Social Media France ». Une initiative qui s’est peu à peu développée avec la création, en 2011, des rencontres « In Real Life » (IRL), qui permettent aux internautes de se rencontrer et d’échanger autour d’une thématique précise. Rebaptisé Club Digital Santé en 2013, le mouvement est aujourd’hui suivi par près de 4 000 personnes, tout en étant reconnu par les acteurs de santé, avec lesquels il a mis en place plusieurs partenariats. Il s’est fixé quatre objectifs majeurs : créer une communauté de savoir et de réflexion ; collecter, analyser et redistribuer les données relatives aux expérimentations en matière de technologies digitales ; démocratiser l’information et soutenir les échanges entre tous les acteurs ; et enfin se développer en établissant des « hubs », ou carrefours d’échanges, locaux ou nationaux. Fortement présent sur le Web où il est soutenu par une communauté active, le Club Digital Santé est actuellement animé par une dizaine de personnes, qui publient à tour de rôle des tribunes sur le site https://club-digital-sante.info. Ce dernier accueille également des experts qui, régulièrement, peuvent publier des articles autour de thématiques qu’ils jugent intéressantes pour ceux qui nous suivent.

[cq_vc_imagewitharrow image= »3070″ isresize= »no » openimageas= »link » imagelink= »url:http%3A%2F%2Fhopitalweb2.com%2F||target:%20_blank » captionalign= »bottom » textcolor= »#ffffff » textbg= »#4fc1e9″ twidth= »35% » iwidth= »65% » theight= »35% » iheight= »65% » arrowtop= »45% » arrowleft= »45% » arrowsize= »large » height= »420px »]

Chanfi Maoulida

Club Digital Santé
Hôpitalweb2.com
Directeur de projet digital
DSI/AP-HP

[/cq_vc_imagewitharrow]
[cq_vc_profilecard image= »2975″ width= »360″ height= »120″ icons= »twitter,facebook-square » icon_title= »Follow me on twitter,Facebook » tooltipposition= »top » custom_links= »https://twitter.com/hcsmeufr,https://www.facebook.com/hcsmeufr » color= »#333333″ individual_color= »#00ACED,#E14782,#3B5998,#E14107,#333333″ opacity= »0.8″ margin= »20px 0 0 15px » iconposition= »bottom » icontrigger= »mouseover » custom_links_target= »_self » iconvisible= »on » retina= »on »]

En quoi consistent plus concrètement vos interventions ?

Notre objectif est de rendre accessibles les informations relatives à la transformation digitale – nous avons en effet remarqué que, par exemple en ce qui concerne la e-santé, si elle est certes au cœur de nombreux échanges, ceux-ci sont in fine l’apanage de quelques spécialistes. Nous avons donc souhaité créer une dynamique afin d’élargir cette audience. Les animateurs du Club Digital Santé effectuent ainsi une veille technologique pour identifier les avancées et expérimentations notables, aussi bien en France qu’à l’étranger, et les diffuser auprès du plus grand nombre. C’est d’ailleurs là l’intérêt même des outils digitaux, y compris en-dehors du secteur de la santé : ils favorisent les échanges à grande échelle et la propagation de l’information, et permettent à ce titre à des personnes issues d’univers différents de se rassembler autour de problématiques communes.

Vous avez mentionné la transformation digitale. Que recouvre pour vous cette notion ?

Le concept de transformation digitale désigne deux réalités : d’une part une transformation technique, avec l’arrivée de nouveaux outils et de nouvelles technologies qui permettent d’améliorer la prise en charge des patients et de renforcer les échanges entre les acteurs sanitaires. Et d’autre part une transformation culturelle, qui touche aussi bien les pratiques et l’environnement de travail que les rapports entre les différents acteurs, qu’ils soient médecins ou soignants, professionnels hospitaliers ou libéraux, ou encore patients. Le rapport même de l’hôpital avec son territoire est également modifié, puisqu’on passe d’un système cloisonné à un système entièrement ouvert. Ce qui soulève alors de nouveaux enjeux, par exemple en termes de sécurisation de l’information médicale – les données personnelles en circulation peuvent susciter bien des convoitises… C’est pourquoi, s’il est certes important d’avoir un Système d’Information ouvert et accessible, dans une certaine mesure, par l’ensemble des parties prenantes, qu’elles soient intérieurs ou extérieures à l’hôpital, il ne faut pas faire l’impasse sur la sécurité – et ne pas oublier de tenir compte des nouveaux usages, par exemple l’utilisation d’équipements personnels dans un contexte professionnel, ou l’accès des patients au réseau Wifi de l’hôpital (doit-on garder le même réseau que celui du Dossier Patient Informatisé, doit-on mettre à leur disposition un réseau parallèle ?). Un autre enjeu concerne l’interopérabilité des Systèmes d’Information : il ne peut en effet y avoir d’échanges d’informations sans que des logiciels, parfois très différents d’un point de vue technique, puissent communiquer entre eux ! Citons également l’enjeu de la dématérialisation, que l’on désigne habituellement sous l’appellation du « zéro papier ». Celle-ci représente certes un idéal vers lequel les établissements de santé doivent tendre, puisqu’elle permet de réaliser des économies tout en libérant les professionnels de santé de certaines tâches sans réelle valeur ajoutée. Encore faut-il que ses avantages soient perçus par les utilisateurs, et qu’ils puissent tester les apports de la dématérialisation en regard avec leurs pratiques quotidiennes. Autant de défis qui repositionnent l’information et le partage d’expériences comme la clé de la réussite de la transformation digitale. Et c’est donc là qu’intervient le Club Digital Santé, qui se veut un véritable lieu d’échanges entre plusieurs mondes – public/privé, connecté/déconnecté, etc. – pour leur permettre de justement mutualiser ces expériences.

[call_to_action style= »default » title= »Prochaine rencontre IRL le 19 mai 2015 au Salon Santé Autonomie » size= »big » url= »https://club-digital-sante.info/2015/05/prochaine-rencontre-irl-le-19-mai-2014-aux-salons-sante-autonomie/ » target= »_blank » btn_style= »float-btn » btn_color= »royalblue » effect= »fadeIn »]Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochaine rencontre IRL du Club Digital Santé organisée dans le cadre des Salons de la Santé et de l’Autonomie qui regroupent depuis mai 2013 HopitalExpo, GerontHandicapExpo et Health-ITExpo.[/call_to_action]
HIT-SSA-2015 jpg