skip to Main Content

Aujourd’hui le thème de la santé connectée monopolise les acteurs du monde la santé et inonde les discussions et échanges autour de la e-santé, occultant les autres tendances de fonds. Décryptage.

Certes la santé connectée est une tendance importante  dans le secteur de la santé, comme le montre l’ensemble des conférences, ateliers, débats organisés chaque semaine sur le sujet depuis plusieurs mois. Mais cette surexposition éclipse les autres grandes tendances de l’e-santé en France en 2015.

Le web santé n’est pas mort

websanteLa mobilité prend une place de plus en plus importante mais le web santé n’est pas mort ! Les patients ou professionnels de santé sont toujours en recherche d’information sur les pathologies, les traitements ou d’informations de prévention. Ils utilisent encore majoritairement les sites web pour se renseigner.

Du côté des établissements de santé, le web devient un outil indispensable dans la relation avec les patients. Cela passe par des outils et services sur leurs sites web et une présence accrue sur les médias sociaux comme YouTube, Twitter ou Facebook

Reine du web santé, la vidéo devient un véritable média de sensibilisation et de prévention, comme décrit dans une précédente tribune « Santé : la vidéo, média par excellence ? »

Les communautés en santé se multiplient

communaute-santeDestinées aux patients ou aux professionnels de santé, les communautés en santé continuent de se développer.

On observe notamment un essor des communautés de professionnels de santé qui se matérialisent par des plateformes communautaires (mono-spécialité ou multi-spécialité) ou des groupes actifs sur les médias sociaux ouverts comme Linked In, Facebook ou Twitter.

Ces communautés de professionnels de santé permettent notamment l’échange entre confrères, la création d’un réseau, le partage de cas cliniques ou d’expertise, la collaboration multi-disciplinaire…

Côté patient, même constat, avec la multiplication de communautés de patients qui permettent de trouver du soutien auprès de ses pairs et d’être accompagné face à la maladie.

La santé mobile poursuit sa mue

santemobileOn l’a vu récemment avec le baromètre Vidal/Cnom sur l’utilisation du mobile par les médecins, le mobile prend une place de plus en plus importante dans le monde de la santé, auprès des professionnels de santé mais aussi des patients.

Après des premières vagues d’applications plutôt informatives, on observe aujourd’hui de plus en plus le déploiement de véritables outils pratiques pour accompagner le patient dans l’observance, le suivi de sa pathologie ou le professionnel de santé dans sa pratique médicale (outil de diagnostic, formation…).

Gamification et santé immersive

atelier-gamificationl-atelierLors d’une précédente tribune, «Gamification en santé : une tendance croissante », j’avais évoqué l’importance grandissante de la gamification dans le domaine de la santé.

Aujourd’hui elle se traduit par le déploiement de véritables outils interactifs de formation permettant d’acquérir de nouvelles connaissances par le jeu, de parfaire ses connaissances et d’apprendre via des leviers ludiques et interactif pour une meilleure assimilation.

L’utilisation de la logique et de la mécanique des jeux permettant d’obtenir une meilleure mémorisation et l’implication du joueur (patient ou professionnel de santé).

La simulation prend également une place importante dans la formation des professionnels de santé pour notamment entrainer à la prise en charge du patient dans des conditions du réel ou assurer l’acquisition et la bonne mise en œuvre des connaissances et savoir-faire cliniques.

Enfin la réalité augmentée apparaît comme une véritable révolution avec le développement de la santé immersive qui permet d’accompagner les patients sur les pathologies cognitives ou former le professionnel de santé à la prise en charge du patient.

L’impression 3D : révolution industrielle ?

bioprintingL’impression 3D apparaît comme une vraie révolution et est même considérée par certains comme la prochaine révolution industrielle. Aujourd’hui, les principales expérimentations de l’impression 3D en santé portent sur la fabrication de prothèses ou d’implants.

Une autre des applications dans le domaine de la santé est le bioprinting qui allie les principes de l’impression 3D et l’utilisation de matières vivantes. Il s’agit d’une technologie qui consiste à imprimer des tissus vivants par des approches d’impression 3D. Aujourd’hui, il n’est pas encore possible d’imprimer un foie ou un rein, mais cette technologie ouvre la voie à une médecine individualisée.

———————————————–

On observe beaucoup d’autres tendances de fonds dans l’e-santé qui vont révolutionner le monde de la santé, la pratique médicale et qui mériteraient d’être abordées. Mais il est difficile de toutes les traiter dans un seul article 😉

On peut citer le Patient empowerment, l’intelligence artificielle, l’ePharmacie, le Big Data et Open Data, la technologie iBeacon, la digitalisation des établissements de santé, l’essor de de la télémédecine, les nanotechnologies, la pharma connectée…

Ouvrons le débat !

Rémy Teston

Digital Health Marketing Manager
Buzz e-santé
Retouvez-moi sur twitter et sur LinkedIn.

Back To Top