skip to Main Content

L’innovation dans le secteur du numérique a connu un véritable bouleversement ces dernières années : l’appareil photo numérique,  le smartphone, la clé USB, le CD-Rom etc…autant d’innovations dites de « rupture » qui ont balayées les vinyles et les disquettes.

De l’innovation dite « de rupture » à une innovation des usages

Ces innovations ont également bouleversées les usages. Avant l’arrivée des blogs, la publication était réservée à une minorité d’experts en langage de développement. Aujourd’hui, consulter et publier de l’information est devenu naturel : Nous sommes entrés de plein pied dans l’ère du Web 2 .0, du blogging et des réseaux sociaux.

De même dans la e-santé, les smartphones et capteurs de pas, de pouls, de tension, de température, de masse graisseuse, de sommeil,… transforment notre façon de penser la santé, en laissant présager l’accélération d’un modèle de santé curative vers une santé préventive…des usages encore peu adoptés mais qui laissent entrevoir une petite révolution de l’organisation des soins.

Des services numériques qui bouleversent le système d’organisation des soins.

Parmi les grands enjeux qui émergent suite à l’arrivée sur le marché des capteurs et du smartphone, la collecte de données et le « quantified self ». Ce recueil de données induit la notion d’analyse et de service rendu au patient, autant qu’au professionnel de santé. Sur la base des données collectées, comment rendre la data utile et faire en sorte d’apporter un service nouveau en santé ? Par exemple, améliorer l’observance des traitements, amener le grand public à changer de comportement pour adopter des mesures de prévention primaire (arrêt du tabac, alimentation, contraception) ?

C’est bien la question que se pose les acteurs de santé, des start-up aux industriels, en passant par les professionnels de santé.

Les innovations des années à venir passeront par l’invention des services à associer à ces nouveaux outils. Nous avons  les outils, imaginons maintenant le service. Pour cela, changeons de modèle.

Le temps des alliances et de la collaboration

Ghislaine Alajouanine, Présidente du Haut Conseil en Télésanté et e-Santé, annonçait aux Health Innovation Day organisé mardi dernier (11 février 2014) par Cap Digital, pôle de compétitivité :

« La R&D c’est bien, mais maintenant il faut de l’audace. Il faut aller plus vite, nous n’avons plus le choix »

Le secteur du numérique et celui de la e-santé représentent deux des domaines où la France reste compétitive et apparaissent ainsi comme des facteurs majeurs de croissance économique. Mais pour répondre au besoin d’innovation, il apparaît nécessaire de revoir notre vision de fonctionnement en silo.

Aujourd’hui, le patient est au cœur des préoccupations – principe du « patient centric » – et les acteurs s’organisent autour de celui-ci, les industriels, les établissements de santé, les PME, comme les start-up. L’innovation dans l’accompagnement créé pour l’usager, passera par la collaboration de ces différents acteurs, secteurs d’activité et l’association des compétences diverses.

Deux exemples :

Le projet « Open Food System » ou la cuisine connectée

Solution de cuisine numérique pour le grand public. Il proposera des services de nutrition personnalisés à partir d’ustensiles d’électro-ménagers connectés.

25 partenaires collaborent depuis un an pour concevoir un écosystème de solutions uniques. Une réelle avancée collaborative pour penser la lecture des données pour la nutrition de toute la famille.

Le projet « PatientGeneSys », le « iTunes » de la formation en santé .

Il permettra à tous les médecins, sans formation technique particulière, de créer un cas clinique sur un simulateur 3D.

Le principe sera d’ouvrir la plateforme au plus grand nombre, de personnaliser un cas clinique, sans nécessité de programmation. Un gain à la fois de temps et d’argent. Quand on connait le manque de moyens criant pour la formation médicale initiale et continue, à l’université et à l’hôpital, on peut présager de belles opportunités pour ce projet de recherche.

De nombreuses initiatives e-santé voient le jour. Parmi les défis importants à relever, on notera la nécessité de coordonner des actions, d’associer les projets, pour voire des idées nouvelles et des normes émerger.

L’âge de collaboration est arrivé.

Si le sujet de l’innovation vous intéresse, rendez-vous cette année aux Health Innovation Days, nouveau rendez-vous innovant des acteurs de la santé pour accélérer la transformation du secteur Santé/Bien-être par l’innovation.

Lucie Tesquier

@LucieTesquier

Back To Top