skip to Main Content

carteblanche1Carte blanche à : Alexandre Plé – Fondateur et Président de UMANLIFE

¨POINT N’EST BESOIN D’ESSAYER POUR ENTREPRENDRE.. NI DE REUSSIR POUR PERSEVERER »

Guillaume Ier d'Orange-Nassau

2013-12-12 11.08.19Inventeur, passionné ou conquérant, 92% des entrepreneurs français seraient satisfaits de leur vie à la tête de leur entreprise selon une enquête menée par TNS Sofres pour l’Atelier BNP Paribas et présentée lors d’une table ronde à laquelle j’avais le plaisir d’intervenir début décembre.

Heureux qui entreprend ? Oui !

Et en plus ils sont 78% des créateurs d’entreprises interrogés à déclarer que si c’était à refaire ils retenteraient l’aventure.

Cela contraste avec l’étude (Aimez vous votre travail ?) menée en novembre dernier par le site Monster et le cabinet GFK qui montrait qu’un peu moins de la moitié des employés en France (48%) considèrent que leur travail leur convient « suffisamment pour le moment »…

Des entrepreneurs heureux j’en ai croisé plein à LEWEB 2013

Le 10, 11, 12 décembre dernier s’est tenue à Paris la dixième édition de LEWEB – la grande messe du web – savant mélange de networking et de conférences aux intervenants prestigieux.

L’ambition de cette 10ème édition ? Anticiper les 10 années à venir… Rien que cela !

Vous pouvez revivre cette édition de LeWeb via la chaîne Youtube de l’évènement et voir les sujets mis en avant : impression 3D, e-learning, objets connectés, économie collaborative, géolocalisation, crowdfunding,…

Plus de 3 000 participants pour écouter Guy Kawasaki, Xavier Niel ou Arnaud Montebourg…et des entreprises présentes comme Google, Facebook, Twitter, Microsoft, Orange ou autre Paypal..

En parallèle, comme chaque année, s’est tenu un concours de Startups avec plus de 700 candidats.

Devinez qui a gagné ?

Une startup de la E santé INTELCLINIC avec son masque de sommeil intelligent NEUROON.

IMG_5563

L’E-Santé est un secteur dans lequel convergent désormais énormément d’investissements et l’ouverture prochaine d’un incubateur dédié à l’E-Santé sur l’ancien site de l’Hôpital Boucicaut n’est pas le fait du hasard.

Aux manettes de cette initiative on retrouve des entreprises comme Sanofi, SFR, Covea, Samsung ou même l’APHP…

Des entrepreneurs en santé les gouvernements aussi en cherchent

Il y a un mois, lors de Health 2.0 Europe qui s’est tenu à Londres, la NHS, déjà relativement active sur la E santé, a annoncé qu’elle disposait d’un budget de plusieurs centaines de millions de Livres pour collaborer avec des startups en E santé.

« I need entrepreneurs to help to change the NHS »

Beverley Bryant – Director of Strategic Systems and Technology –

NHS England at Health 2.0

 

« Envoyez-nous vos dossiers et « business cases » » a-t-elle déclaré en concluant son intervention.

En France aussi le gouvernement veut faire appel aux entrepreneurs en E Santé même si l’ambition semble plus « modérée ».

Stratégie-nationale-de-santé1La Stratégie Nationale de Santé (SNS) annoncée par le Premier Ministre lors d’un déplacement au CHU de Grenoble en février 2013 et dont la feuille de route a été dévoilée lors d’un discours de Marisol Touraine le 23 Septembre prévoit un volet appelé « Territoire de soins numérique ».

Pour ce volet, prévu dans le cadre des « investissements d’avenir », ce sont près de 80 millions d’euros qui y seront consacrés.

Concrètement un appel à projets a été lancé sur le Portail du Gouvernement le 3 décembre dernier avec plusieurs objectifs définis :

– valoriser les démarche innovantes en prévention, optimisation de l’organisation des soins, du processus de prise en charge du patient,..

– renforcer la coordination et la transversalité entre les acteurs impliqués dans le parcours de santé,

– moderniser les systèmes d’information.

Coordonné par trois ministères [Santé (M Touraine), Redressement productif (A Montebourg) et Innovation/économie numérique (F Pellerin) ] le programme bénéficie en plus du soutien du Commissariat Général à l’investissement (L Gallois).

Un site dédié à la SNS vient d’être mis en ligne et des débats sont organisés à travers la France jusqu’en Février 2014.

sns-siteinternet

Cette plateforme se veut collaborative pour inviter TOUS les acteurs à participer au débat.

Les entreprises doivent participer à cette Stratégie Nationale de Santé

Tous les acteurs? Alors il faut que les entreprises s’investissent aussi.

En effet les enquêtes et les études se multiplient sur la question du mieux-être au travail et on en vient même à parler de légiférer sur les plages horaires possibles de réunion ou l’envoi de mails après la journée de travail.

Cette question de la santé au travail avait déjà été largement évoquée lors des réflexions sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Aux Etats Unis cette notion de « corporate wellness » est déjà bien implantée avec des programmes comme KEAS qui permettent aux employés de prendre mieux soin d’eux et de leur famille même dans le cadre du travail.

Tout le monde serait gagnant.

L’employé en premier lieu ainsi que sa famille.

Mais aussi l’entreprise qui verra un impact sur sa productivité, sa marque employeur, ou le coût de la protection sociale qu’elle subventionne… et enfin à la collectivité qui pourra affecter les économies et gains réalisés sur les pathologies les plus lourdes et mieux gérer les pathologies chroniques.

Alors je réponds « Présent ! ».

Jouons le jeu… essayons de co-construire le système de demain.

Force est de constater qu’à travers le monde les exemples de collaborations publique/privé se multiplient notamment en santé.

Umanlife est né de cette envie de faire évoluer le système de soins par la gestion autonome, responsable, volontaire et maîtrisée par l’utilisateur, sur son bien-être et les informations qui LE concernent.

Et c’est bien là, le principe que nous devons tous garder en tête : c’est l’utilisateur (citoyen, usager, patient, client.. peu importe sa dénomination) qui décide de la réussite ou de l’échec de nos initiatives.

Il sera donc le seul juge.. pour l’entreprise comme pour le politique….

ALEXANDRE PLE UMANLIFE

Alexandre PLE

Fondateur et Président UMANLIFE

Back To Top